anaëlle thiéry

Après un séjour de 6 mois au japon, Anaëlle Thiery est revenu vivre et travailler à Dijon. Elle est diplômée de l’École nationale d’Art de Dijon.

Le travail d’Anaëlle Thiéry se présente principalement sous la forme de dessins, de vidéo et récemment de céramiques. Il questionne des problématiques se rapportant à l’hybridation, la science, le corps-fiction et ses mouvements, mais également l’intérieur « caché » des choses. À travers ses différents médiums, ce sont différents univers qui prennent forme : des lieux pour le corps, des lieux où se déploie notre inconscient.

Ses dessins à l’encre semblent guidés par une forme d’obsession où le temps du développement relève presque du rituel, du méditatif, de l’hypnose. Extrêmement précis, ils permettent d’exprimer des idées complexes. Elle explore également les nouveaux territoires du dessin, en utilisant le fil et la laine pour dessiner dans l’espace en trois dimensions. Anaëlle Thiéry puise également dans le monde de la science et les connaissances entomologiques. Son approche n’est pas sans rappeler, sur certains points, les œuvres de Fred Deux, ou d’artistes actuels comme Gilles Barbier ou encore Patrick Neu.

  • 2019
    Art and Design Center – Nagoya University of Arts
    « Forest », Musée des Beaux-Arts de Dôle
    « émergences #1 », Galerie Robet Dantec

œuvres